';

Carence en vitamine D et calcium

Les obèses sont plus souvent carencés en vitamine D (jusqu’à 90 %) que la population générale, en raison de la séquestration de la vitamine D dans la graisse, de la diminution de leur temps d’exposition au soleil, de leur mode de vie sédentaire, et de leur propension à porter des vêtements couvrants.

En post-opératoire, les carences s’expliquent par plusieurs mécanismes : le lactose est mal toléré, pour être absorbé, le calcium a besoin d’acide gastrique, l’absorption se fait majoritairement dans l’intestin grêle proximal, la stéatorrhée post bypass entraîne une déperdition de vitamines liposolubles dont la vitamine D et la baisse de la leptine agit sur le métabolisme osseux.
Ces déficits combinés se traduisent par une élévation de la parathormone (PTH), première anomalie détectable, alors que la calcémie corrigée reste très souvent normale (10). Ainsi, une hyperparathyroïdie est retrouvée en post-opératoire chez 40 % des patients, avec un risque augmenté d’ostéoporose, voire d’ostéomalacie (11).

Les recommandations sont de supplémenter dès que la PTH augmente, par une ampoule de 100 000 UI de vitamine D par mois, associée à 1 g de calcium, deux fois par jour ; privilégier le citrate de calcium (meilleur biodisponibilité). Il importe également de surveiller l’ostéoporose chirurgicalement induite par une ostéodensitométrie régulière après bypass (3, 10).

 

Plus d’informations sur les carences suivantes :


En savoir plus

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site